Atelier d'écriture

L’atelier d’écriture est l’occasion de jouer avec les mots, de faire entendre sa voix, d’écouter celle des autres, de se découvrir. C’est avant tout une expérience ludique, le plaisir de réaliser quelque chose et de le partager. À chaque séance l’animatrice propose de nouvelles consignes, qui servent de point de départ à l’écriture. Cette règle du jeu, par son aspect contraignant, permet de libérer l’imagination. On n’est plus devant une inquiétante page blanche, mais devant une proposition d’écriture, qu’on pourra à son gré suivre de près ou subvertir discrètement. C’est ce qui fait tout le sel de la lecture des textes : on se rend compte que chaque participant a traité la consigne de façon personnelle, provoquant la surprise, le rire ou l’émotion. Les échanges, qui se font dans un esprit curieux et bienveillant, permettent à chacun de prendre du recul sur son propre texte.

Atelier n°9


Proposition n°1 : Jeu du verbe à l’infinitif


Sur le modèle du cadavre exquis:
- Chacun écrit en haut de sa feuille un verbe à l’infinitif avec quelque chose en plus. (exemple : « marcher en silence ».
- On replie et on passe au voisin : « c’est » + autre verbe à l’infinitif+ quelques mots. 
- « C’est aussi… » 
- « C’est encore… »
 - « C’est enfin… ». 

Proposition n°2:   Bouts rimés


Chacun crée deux paries de mots qui riment entre eux. On en fait une liste commune, puis chacun écrit un poème avec ces rimes imposées. 

Proposition n°3 :  À partir d’un inducteur


Le vent l’a emporté(e)...

Quelques textes du 9e atelier

Inducteur : "Le vent l'a emporté(e) 

 Le vent l'a emporté contre un arbre. Inconscient, l'homme avait donc perdu connaissance mais il a repris connaissance grâce à un chien errant. Au fil des jours, le chien venait lui donner à manger. Ensuite, le chien s'absenta, un loup arriva par surprise puis dévora l'homme impuissant.

Anne-Prisilla