Atelier d'écriture

L’atelier d’écriture est l’occasion de jouer avec les mots, de faire entendre sa voix, d’écouter celle des autres, de se découvrir. C’est avant tout une expérience ludique, le plaisir de réaliser quelque chose et de le partager. À chaque séance l’animatrice propose de nouvelles consignes, qui servent de point de départ à l’écriture. Cette règle du jeu, par son aspect contraignant, permet de libérer l’imagination. On n’est plus devant une inquiétante page blanche, mais devant une proposition d’écriture, qu’on pourra à son gré suivre de près ou subvertir discrètement. C’est ce qui fait tout le sel de la lecture des textes : on se rend compte que chaque participant a traité la consigne de façon personnelle, provoquant la surprise, le rire ou l’émotion. Les échanges, qui se font dans un esprit curieux et bienveillant, permettent à chacun de prendre du recul sur son propre texte.

Atelier n°10


Proposition n°1 : Inventaire 


C’est le printemps ! Des signes qui ne trompent pas… 

Proposition n°2 : Texte publicitaire 


1er texte
Le syndicat d’initiative d’un lieu imaginaire ou improbable (ex: la planète Mars), essaie d’attirer les touristes. Écrire un texte vantant les mérites du lieu (ville, pays), de ses modes d’hébergement (hôtel, nid, bulle), des moyens de transport pour y accéder.

2e texte
Un touriste fait un commentaire en ligne pour donner son point de vue après ses vacances. 

Proposition n°3 : À partir d'un inducteur


"Ce n’est pas moi sur la photo".

Quelques textes du 10e atelier


Texte publicitaire


Vacances sur le volcan

Vous aimez les sensations fortes et les séjours riches en émotions? Venez vous ressourcer dans notre Hôtel du Volcan, au coeur de Hawaï. Ce n'est pas un simple bâtiment construit sur l'île à bonne distance du danger. Non, chez nous, aucune distance de sécurité, tout pour l'aventure! Notre hôtel futuriste se situe au-dessus du Kilauea, le volcan le plus actif du monde.
Vous serez logés dans une de nos chambres ignifugées, et vous pourrez admirer par la vitre (spécialement conçue pour résister aux plus hautes températures) le coeur du volcan, ses coulées de lave incandescente, ses couleurs magnifiques. Le soir vous serez conviés à un barbecue à grande échelle, avec des piques géantes que vous enfournerez directement dans les flammes. Ne manquez pas cette expérience grandiose!
Nos fusées ultra-résistantes n'attendent que vous, pour vous déposer dans votre chambre volcanique. Dites oui à l'aventure, oui au risque, oui à la chaleur intense
Séjour "all-inclusive" d'une semaine: 2.300 euros en chambre double.
(Note: L'Hôtel du Volcan n'est pas responsable des éventuelles brûlures, sécheresse cutanée, chute dans le volcan, fonte des vêtements ou d'appareils électroniques, ou tout autre incident en lien avec votre séjour.)

Avis vérifié: Hugo97

Je mets 2 étoiles 1/2 car mon expérience à l'Hôtel du Volcan est un peu décevante. Nous avons eu un accident de fusée à l'aller; si le pilote n'avait pas rétabli la situation je ne serais pas en train d'écrire ce commentaire, j'aurais été transformé en charbon. Ça, c'était la partie sympa de mon voyage. J'aime le risque! Mais après ces premières émotions, le séjour était presque pépère. À part une chipolata tombée dans le volcan (et non remboursable, bande de rats!) il ne s'est rien passé d'intéressant. La prochaine fois j'essaierai le séjour en grotte inondée sans oxygène.

Vanessa


Atelier n°9


Proposition n°1 : Jeu du verbe à l’infinitif


Sur le modèle du cadavre exquis:
- Chacun écrit en haut de sa feuille un verbe à l’infinitif avec quelque chose en plus. (exemple : « marcher en silence ».
- On replie et on passe au voisin : « c’est » + autre verbe à l’infinitif+ quelques mots. 
- « C’est aussi… » 
- « C’est encore… »
 - « C’est enfin… ». 

Proposition n°2:   Bouts rimés


Chacun crée deux paries de mots qui riment entre eux. On en fait une liste commune, puis chacun écrit un poème avec ces rimes imposées. 

Proposition n°3 :  À partir d’un inducteur


Le vent l’a emporté(e)...

Quelques textes du 9e atelier


Jeu du verbe à l'infinitif


Dormir sus ses deux oreilles 
C'est tire béatement 
C'est aussi décorer son salon 
C'est encore sauter à cloche-pied C'est enfin tapisser un mur.

Manger sans appétit 
C'est reconstruire le monde 
C'est aussi planter des clous 
C'est encore sauter dans les flaques d'eau
C'est enfin ruminer béatement. 

Dormir sur le canapé 
C'est déchiffrer un papyrus 
C'est aussi bailler bruyamment 
C'est encore détruire une maison
C'est enfin se lancer des fleurs.

 

Inducteur : "Le vent l'a emporté(e)"


Le vent l'a emporté contre un arbre. Inconscient, l'homme avait donc perdu connaissance mais il a repris connaissance grâce à un chien errant. Au fil des jours, le chien venait lui donner à manger. Ensuite, le chien s'absenta, un loup arriva par surprise puis dévora l'homme impuissant.

Anne-Prisilla

Il était mince, il était beau, il ne sentait pas le sable chaud mais l'eau de cologne Armani; il m'a séduite en un regard. Notre amour était pur comme le cristal et impur comme le péché, j'étais ravie, en extase, libérée de toute contrainte, je flottais dans un ciel de bonheur.
Et puis il m'a quittée, d'un mot griffonné sur un morceau de papier laissé sur la table. Je suis restée seule, le corps immobilisé comme après un coup, mon cerveau à l'arrêt. Seule, regardant s'envoler comme des confettis les mots d'amour, les promesses, les espoirs. J'ai ouvert la fenêtre, le vent s'est engouffré dans ma chambre et son image aussi s'est envolée ; son corps, son visage, sa voix, toute sa personne a disparu dans le morceau de ciel entre les immeubles. Alors j'ai lâché le papier qui portait ses mots, et lui aussi, le vent l'a emporté. 

Vanessa

Atelier n°8


Proposition n°1 : Cadavre exquis avec un mot visible


- Le premier participant écrit une phrase et laisse visible le dernier mot.
- Le deuxième poursuit à partir de ce mot.
- Etc.

Proposition n°2 : Mode d’emploi


Écrire un texte sous la forme d’un mode d’emploi ou d’une recette. Chacun choisit son sujet, qui peut être quotidien, philosophique… Lui donner un titre. 
Exemple : comment demander une augmentation à son patron (cf Georges Perec).

Proposition n°3 : À partir d’un objet


Hérisson en peluche.

Quelques textes du 8e atelier


Cadavre exquis avec un mot visible


La vie est pleine de surprises, comme le dit toujours ma concierge.
Cette concierge était la star du quartier,
beau quartier plutôt, le 7e arrondissement en somme!
Rends-moi toute ma somme d'argent, sale voleur...
Ce voleur m'a prise en photo et a volé mon âme. 
L'âme de Lucie flottait au-dessus de son corps, 
corps à corps, encore et encore.
J'ai encore fait pipi dans la baignoire.

Elle mangeait une délicieuse mangue.
Mangue, que j'aimais son goût et sa texture!
J'adore ce type de texture brillante,
brillante comme une étoile dans le ciel, une larme au bord d'un oeil, un éclat de verre dans le caniveau.
Le caniveau réfléchissait la lumière de la pleine lune.
Lune, pleine comme la courbe parfaite de tes fesses.
Ce body a mis mes fesses en valeur. 
"La valeur n'attend point le nombre des années", mais bon, certains jeunes sont assez médiocres... 

La vie est belle mais elle peut être aussi moche.
Moche, beau ou quelconque, au fond nous sommes tous de la peau sur un squelette.
Le squelette de Lucie ne dépassait pas la taille d'un enfant.
Enfant de choeur, JP aimait particulièrement l'encens. 
J'ai acheté des encens à l'aloe vera,
aloe vera dont je me tartine le corps depuis mes vacances aux îles Canaries, 
les Canaries, ces magnifiques îles volcaniques brillaient au milieu de la nuit. 
Nuit, tu sais, celle où il m'emmène jusqu'au bout!

Vanessa donnait des consignes confuses. 
Mes idées sont noires et confuses. 
Confuse je suis, après cette impardonnable faute de goût... 
Le goût du coing était rafraichissant, 
rafraichissant comme un bon verre de coca-cola bien frais. 
J'adore le poisson frais du marché.
Marché de dupes: il ne me reste que mes yeux pour pleurer. 
Pleurer de joie!


Atelier n°7


Proposition n°1 : Tautogramme en L


Def : Un tautogramme est un texte dont tous les mots commencent par la même lettre.


Proposition n°2 Une rencontre


À partir de bans publiés dans une commune, imaginer comment se sont rencontrés les mariés.


Proposition n°3 À partir d’une photo


Reproductions de tableaux, un par participant.

Atelier n°6


Proposition n°1 : Acrostiches


- Chacun choisit un objet et l’inscrit verticalement sur sa feuille ; 
- Puis écrit un texte décrivant cet objet, chaque ligne commençant par la lettre du mot choisi.

Thème commun choisi par le groupe: la géographie


Proposition n°2 : L’anecdote


Le jour où j’ai pris un coup de vieux
           Ou :
Le jour où j’ai pris un coup de jeune!


Proposition n°3 : À partir d’une situation


Une femme / un homme descend du train, cherche quelqu’un du regard. Elle/Il attend…

Quelques textes du 6e atelier


Acrostiches


Couronnée de gratte-ciels
Hauts comme des tours de Babel 
Incontournable au centre du pays 
Cette ville belle, violente et musicale 
A le privilège agaçant d'être toujours la deuxième... 
Grande mais pas capitale
On la préfère pourtant grâce à son lac Michigan.
Vanessa


Le jour où j'ai pris un coup de vieux


Je commençais à m'ennuyer, toute seule dans mon grand bureau. Marie-Michèle était partie à la retraite six mois auparavant; elle avait eu droit à un pot de départ mirifique, et puis elle avait quitté la boite, emportant son ficus et ses chatons en rotin. J'avais d'abord apprécié a liberté nouvelle, je mettais de la musique très fort sans gêner personne, je faisais du stretching postural sur la moquette, mais au bout d'une moment on se lasse. Il me manquait quelqu'un à qui parler.
Et puis Kevina est arrivée, et on s'est tout de suite bien entendues. Elle avait 26 ans, moi 47; mais nous aimions les mêmes séries, nous parlions de nos lectures, des garçons de la boite, nous prenions ensemble le petit café de onze heures... Je lui ai montré les dossiers, elle a dû s'y mettre tout de suite car on n'est pas trop de deux à la DRH. Et puis un jour elle a pris le temps de ranger entièrement son meuble de bureau, où Marie-Michèle avait laissé des kilos de documents. Elle en a beaucoup jeté. J'étais occupée sur mon ordinateur quand elle m'a interpelée: "Qu'est-ce que c'est, ça?"
Elle tenait à la main une disquette. J'ai cru qu'elle était ironique, mais son visage exprimait une réelle incompréhension. Purée! Kevina était née dans un cloud. Je me suis rappelé ma découverte de l'informatique pendant mes études. Les premiers mails. La merveille de voir son mémoire magnifié par le traitement de texte. Et oui, pour le transporter de la fac à la maison, le carré de plastique noir sur lequel on collait une étiquette où on écrivait DEA de Lettre Modernes. La disquette.
J'ai donc raconté à Kevina l'aventure de la disquette. Comme une vieille dame raconte aux enfants ce qu'était le MLF quand elle criait des slogans féministes sous les lacrymos des CRS. J'ai raconté mon combat. Telle un coryphée, j'ai chanté la disquette de mon DEA. Puis j'ai ajouté un couplet pour préciser ce qu'était un DEA.
On est toujours le vieux de quelqu'un.

Vanessa

Atelier n°5


Proposition n°1 : Inventaire


Quelques objets que j’emporterais sur une île déserte, et pourquoi. 

Proposition n°2 : Le sac


1er texte

Vous avez trouvé un sac (une sacoche, un attaché-case, un sac à dos…). Décrivez ce sac et son contenu. 

2e texte

On prend le texte du voisin. À partir de la description de ce sac, imaginez à qui il appartient.

Proposition n°3 À partir d’une photo